Actualités

Quatuor Arod

Interview du Quatuor Arod

Après les Zaïde et les Hermès, c’est au tour du Quatuor Arod de nous offrir un grand moment de musique de chambre à la Grange de Clavière. Ce jeune ensemble, fondé en 2013, a su, en à peine 4 ans d’existence, s’imposer comme l’un des nouveaux représentants de cette formidable école de quatuor française. Ils se produiront avec Mathieu Herzog, ex-membre fondateur du Quatuor Ebène, qui développe aujourd’hui une brillante carrière de chef (il a créé l’orchestre Appasionato), de compositeur et d’altiste. Le Quatuor Arod et Mathieu Herzog ont en commun d’avoir remporté le premier prix de l’un des concours les plus prestigieux ; l’ARD de Munich. Pour Mathieu Herzog c’était en 2004 avec le Quatuor Ebène et pour les Arod en septembre 2016, il y a quelques mois à peine. Une récompense qui a donné un coup d’accélérateur à la carrière de ce brillant quatuor. Propos recueillis par Laure Mézan

Nemanja Radulović

Interview de Nemanja Radulović

Nemanja Radulović fait son grand retour à la Grange de Clavière avec ses complices de Double Sens pour jouer des concertos de Bach auxquels ces musiciens ont consacré cette saison un album absolument jubilatoire. Et force est de constater que la musique de Bach permet d’exalter cette fougue, cette virtuosité et cette spontanéité que l’on apprécie tant chez Nemanja Radulović ! Il aborde ces pages avec une liberté qui nous rappelle à quel point cette musique a un caractère intemporel et s’adapte parfaitement à l’esprit de notre époque. C’est en tout cas ce que défendent Nemanja Radulović et Double Sens dans leur démarche interprétative. Propos recueillis par Laure Mézan

Bruno Fontaine

Interview de Bruno Fontaine

Il joue avec un même naturel Mozart, Gershwin, Satie ou les chansons de Barbara et d’Yves Montand ; collabore régulièrement avec l’Orchestre National d’Ile-de-France, la violoncelliste Sonia Wieder Artherton  ou le comédien Lambert Wilson. Bruno Fontaine est l’un de ces rares caméléons de la musique, capable de faire sauter les frontières entre le classique, la chanson et le jazz. Sa récente tournée à travers la France avec Lambert Wilson a connu un vif succès. Et avant de repartir sur les routes avec ce spectacle autour d’Yves Montand, il fera escale à la Grange de Clavière pour un récital en solo tout à fait original, à son image. Car il sait, comme personne, créer des ponts entre des univers qu’on pourrait croire incompatibles mais qui, grâce à son imagination et son art de l’improvisation, se marient à merveille. Propos recueillis par Laure Mézan

Droits réservés Festival des Arts - 2019 - Le présent programme est communiqué sous réserve d'éventuelles modifications.

efficitur. quis, luctus elit. Nullam quis facilisis Praesent amet,